catalogue : auteurs
navigation
 • Accueil
 • Auteurs
 • Contact
 
catalogue
 • Polar
 • Rimotises
 

Né en 1977, Nicolas Zeimet se passionne pour l’écriture dès l’âge de 10 ans. Son roman Seuls les Vautours a reçu le Prix Plume d’Or 2015, sous la mention « Nouvelle plume », avant d’être republié chez 10/18. Son éditeur, les éditions du Toucan, le considère comme « l’une des jeunes voix les plus douées du polar français ».
Renaud Weiss est né en 1964 sur le plateau de la Croix-Rousse à Lyon, qu'il quittera dès l'âge de 5 ans pour l’Île-de-France. Bibliothécaire de profession, Renaud Weiss est marié et père de deux enfants. Parmi ses influences, il cite volontiers Ionesco, Oscar Wilde, Pierre Desproges, Pierre Dac, Raymond Queneau ou Woody Allen.
Né en 1946, André Vinatier est professeur agrégé. Il a enseigné de nombreuses années les mathématiques et la physique dans le secondaire et les classes préparatoires.
Né il y a bien longtemps dans une lointaine cité, ni Lyonnais ni Parisien, Jean-Luc Uaeroffat écrit depuis sa plus tendre enfance, pour le meilleur et (le plus souvent) pour le pire. Toujours dans un TGV entre Lyon et Paris (ce qui lui coûte une fortune), il est à la mobilité ce que le téléphone fixe est au portable.
Né en 1957, Jean-Luc Tafforeau est diplômé de Sciences Po. Auteur d'un roman noir et de plusieurs ouvrages didactiques d'informatique, il a créé sa propre maison d'édition en 2006, devenue une SARL en 2010.
Henri Tafforeau (1929-1988) était le père de Jean-Luc Tafforeau. Il fit carrière dans la banque et se passionna pour l'alpinisme et la randonnée. Il lisait beaucoup, écrivait volontiers et ce depuis son plus jeune âge.
Né en 1957, Philippe Setbon a débuté dans la BD, puis publié une dizaine de romans et essais. Il est également scénariste et réalisateur pour le cinéma et la télévision. Il a ainsi écrit les scénarios de Détective, de Jean-Luc Godard, ou Mort un dimanche de pluie, de Joël Santoni. Vivant à Paris, il s’est mis récemment à la photographie et expose régulièrement.
Né en 1927, Gilbert Safon est un ancien navigant de l’armée de l’Air, dans laquelle il s’est engagé dès 1944. Il a participé aux conflits d’Indochine et d’Algérie et à l’Expédition internationale au Groenland en 1959, dirigée par Paul-Émile Victor.
Né en 1957, Daniel Safon est diplômé en psychologie. Marié et père de trois enfants, il réside à Achères (Yvelines) où il a siégé au conseil municipal. Il exerce la profession de responsable informatique.
Né en 1966, Benoît Rousseau exerce la profession d'orthoptiste. Marié et père d'un enfant, il vit à Paris. C'est toujours avec enthousiasme qu'il fait partager ses nombreuses passions.
Capitaine de police, Christine Rogier porte l’uniforme depuis vingt ans. Elle ne lit jamais de polars… mais en écrit. Son style, alliant émotion et action, se distingue par un vocabulaire incisif et puissamment évocateur. Et dans sa grammaire, le masculin ne l’emporte pas toujours sur le féminin !
Né en 1955, Éric Robinne est marié et père de trois enfants. Il accomplit son service national en tant que coopérant au Gabon. Par la suite, il dirige une entreprise de restauration collective, avant de devenir responsable de restaurants administratifs à Paris. Son premier roman, Le Silence des loups, s’est vendu à plus de 100 000  exemplaires.
Gilles Mazard (1957-2010) a été professeur d'éducation physique à Paris et à Lyon. Il est devenu ensuite formateur à Supagro (Florac). Il était enfin illustrateur, signant ses dessins du pseudonyme de “pilo”.
Gaëlle Perrin-Guillet est née en 1975. Elle s’essaie à l’écriture à partir de 2000. Elle participe volontiers à des projets collectifs, sur des thèmes tels que « Les auteurs du noir face à la différence ». Les deux derniers romans qu'elle a publiés sont Soul of London et Black Past.
Professeur de philosophie au lycée depuis 1995, Emmanuel Pasquier est passé par toutes sortes d’établissements, du pays de Caux à… New York. Désormais établi en Seine-Saint-Denis, il arpente le 93 en prenant les choses comme elles sont... avec philosophie !
Né en 1962, Bernard Mouterde est très attaché à ses racines lyonnaises. C'est au lycée Ampère qu'il a préparé l'Essec, avant d'entamer une carrière dans la banque qui l'a conduit à Paris. Marié et père de trois enfants, il pratique la randonnée et se passionne pour l'Histoire et le cinéma.
Né en 1958, Jacques Morize est marié et père de quatre enfants. En 2001, il quitte la région parisienne pour s’installer à Lyon, où il devient directeur du développement d’une enseigne de la grande distribution. Sa découverte enthousiaste de la capitale des Gaules lui a inspiré le truculent commissaire Séverac, devenu le personnage principal de ses quatre derniers polars.
Commissaire principal honoraire, Georges Moréas a publié de nombreux livres et écrit plusieurs scénarios pour la télévision. Puis il a renoué avec son premier métier, marin, en parcourant les océans, cette fois pour son seul plaisir. Il est avocat au barreau de Paris et tient, depuis 2006, le blog “Police et cetera” sur le site du journal Le Monde.
Mère de deux enfants, Cécile Malhey-Dupart a soutenu en 2010 une thèse d'histoire. Après avoir vécu dans plusieurs villes de France, elle s'est installée récemment à Lyon.
Né en 1968, journaliste (critique rock) dans différents magazines entre 1989 et 2007, peintre, poète, et professeur de Lettres Modernes depuis 1992 : dans toutes ses activités, Jean-Henri Maisonneuve explore et donne à explorer, en partageant ses enthousiasmes.
Lucie Grosset-Magagne, née Tamarité (1882-1931) était musicienne accomplie  : pianiste, chanteuse lyrique, elle composait volontiers chansons et poèmes. Quand la Grande Guerre éclate, elle met sa plume au service de la “cause”.
Né en 1965, Marc Lemonnier est musicien de métier. Il vit et travaille dans les Cévennes. Grand voyageur, il apprécie les “belles rencontres” avec les habitants de notre planète.
Thierry Ledru est né en 1962 à Quimper. Après un bac littéraire, il entre à l'École Normale, puis devient instituteur. Passionné par l’escalade et l’alpinisme, il s’installe dans les Alpes, en Savoie. Son premier roman, Vertiges, a été primé au Festival du livre de montagne du parc du Queyras.
Née en 1973, Céline Laurent-Santran est professeur d'anglais. Elle a enseigné en Île-de-France puis à Bordeaux, à Pau et exerce actuellement en Haute-Garonne. Installée à proximité de Toulouse avec Stéphane, son mari, et ses trois enfants, elle écrit et publie régulièrement des nouvelles.
Tout d'abord dessinatrice et graphiste, Sophie Latappy a découvert et appris l'art de la céramique. Elle a installé son atelier dans un petit bourg de campagne en Loire-Atlantique.
Né en 1972, James Holin a grandi à Paris. Après quelques humanités dans un établissement de la Rive gauche, il a quitté le cocon familial pour travailler en province et à l’étranger. Il regarde des films de gangsters des années 70, écoute du Gérard Manset, lit Balzac, court, boit du whisky, mange de tout…
Lexicologue, c'est-à-dire spécialiste des mots, Sébastien Haton vient d’achever une année consacrée entièrement à l’écriture. Installé “au vert”, il continue de “dresser les verbes” avec enthousiasme, y compris dans un institut universitaire de recherches.
Marie Godart est diplômée en anthropologie nipponne. Elle vit à Paris et exerce ses talents d'écriture dans tous les domaines possibles.
Né en 1989, Théo Giacometti vit à Barcelonnette (Alpes de Haute-Provence). Après deux années de fac, il change de voie et passe un diplôme de cuisinier. Il se met à écrire d’arrache-pied tout en travaillant dans des restaurants pour gagner sa vie. Il est aussi guitariste et compositeur.
Comédien et improvisateur, Gaël Dubreuil a joué dans de nombreuses pièces, comme la Cantatrice Chauve d’Eugène Ionesco. Il a également écrit et mis en scène plusieurs spectacles et est auteur de livres pour enfants.
Né en 1946, Jean-Marc Croquin a grandi à Paris. Prof d’économie, puis chef d’établissements dans plusieurs villes, il vit actuellement à Oloron-Sainte-Marie, où il se consacre entre autres activités à l’écriture.
Éric Courtial est né en 1969. Stéphanois d’origine, il vit aujourd’hui près de Lyon avec sa femme et leurs deux enfants. Il exerce la profession de responsable commercial dans une grande banque de détail. Son premier roman, Tunnel, a été publié aux éditions du Caïman en 2015.
Jean-Claude Charlet est né en 1953. Guide diplômé en 1981, il entre à la Compagnie des guides de Chamonix, dont il est le président depuis la fin 2015 (après l'avoir été de 1990 à 1994). Il réside à Argentière, à proximité de Chamonix. Issu d'une famille de montagnards, Jean-Claude Charlet est le fils du célèbre guide et professeur-maître Armand Charlet (1900-1975).
Le “Cercle des auteurs AO” rassemble 14 auteurs, parus ou à paraître, à l'occasion de la publication du premier volume de la collection “Rimotises”.
On ne sait pas grand-chose de Yam Carnet. Cet auteur-compositeur, publiant sous pseudonyme, a livré un unique album, The Blue Notebook… tandis que son identité serait un anagramme de McCartney.
Scientifique de formation, Henry Carey est devenu informaticien en pleine “peur du bug de l’an 2000”. Amateur de poésie, il a des goûts éclectiques qui orientent aussi ses lectures vers les biographies historiques, les romans noirs et la BD. Il vit à Caluire et travaille à Lyon.
Né en 1937, Lyonnais pour toujours, François Boulay écrit depuis deux décennies des romans noirs remarqués, ce qui lui a valu le prix Quais du Polar (2007 pour Traces) et d’être régulièrement réédité chez Folio. À son arc, d’autres cordes : le dessin, la peinture et la guitare jazz.
«  Oui, c’est moi… née un 14 avril à Paris 11e il y a bientôt un demi-siècle, quitté Paris pour la banlieue 9-3 avant d’arriver dans ma campagne… […] Je m’active et je rêve. L’idéal est de pouvoir faire les deux en même temps, et lorsque les rêves deviennent réalité… il faut rêver plus fort.  »
Née à Paris, Cécile Auréjac a choisi de vivre en Auvergne. Ses études en lettres classiques puis en histoire l’ont menée à publier plusieurs ouvrages. Elle consacre une grande partie de son activité d’auteur à la rédaction de textes de médiation patrimoniale. Elle est par ailleurs sculpteur-céramiste.
Né en 1979 à Poitiers, Guillaume Audru est, selon ses propres termes, « tombé dans la marmite du polar dès sa prime jeunesse, préférant lire Agatha Christie ou Maurice Leblanc plutôt que Oui-Oui ». Son premier roman est paru en 2013 – L’Île des hommes déchus –, suivi de Les Ombres innocentes en 2015.
Jean-Philippe Abrard se distingue par son écclectisme, et pas seulement musical. Photographe, ingénieur du son, il sait aussi traiter les “tuyauteries” bien réelles, ayant exercé en tant que plombier professionnel.